AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 △ si vous le voulez bien on se taillera des pipes plus tard les enfants. (rupert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
- lovely asshole -

▵ deadly sins : 3286
▵ faceclaim : ryan gosling.
▵ copyright : © spectrum. (avatar) | endlesslove, (signature)
▵ age : trente-trois ans.
▵ activity : directeur du Clifford's Hotel.
▵ love interest : marié mais infidèle.


CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : surbookée.
▿ relationships :
MessageSujet: △ si vous le voulez bien on se taillera des pipes plus tard les enfants. (rupert)   Mar 10 Jan - 20:41


Rupert Clifford
[ ce qui est vrai c'est que tu es le faible et que je suis la tyrannie des méchants. ]

NOM COMPLET DU PERSONNAGE ▵ rupert wilfried clifford. ÂGE ▵ trente trois ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE ▵ vingt huit septembre mille neuf cent quatre vingt trois à Bristol. NATIONALITÉ ET ORIGINE(S) ▵ anglais. JOB/ÉTUDES directeur d'un hôtel de son nom, cinq étoiles. STATUT CIVIL ▵ marié mais infidèle. SITUATION FINANCIÈRE ▵ $$$$ TRAITS DE CARACTÈRE ▵ vaniteux, drôle, charmeur, infidèle, impulsif, colérique, honnête, souriant, perfectionniste, bavard, soigneux, très loyal en amitié, sûr de lui, têtu, lunatique, courageux. GROUPE ▵ lust (luxure). AVATAR ▵ ryan gosling.

Rupert est actuellement marié à une femme dont il est toujours amoureux bien moins qu'au début, mais il l'aime toujours, cependant il a commencé à avoir plusieurs maîtresses ou simplement des relations sans lendemain, prenant soin de cacher tout cela à sa femme, bien qu'elle peut en avoir des doutes. Il ne peut pas envisager le divorce, simplement parce qu'il ne peut pas envisager, malgré tout, une vie sans elle. Depuis sa première cuite à seize ans qui s'est plus ou moins compliquée, il n'en a jamais repris une et ne bois qu'un verre de vin de temps en temps lors d'un repas d'affaire ou lorsqu'il rentre du travail. Il fume, beaucoup trop au goût de ses proches, mais uniquement du tabac. Il n'a jamais consommé de drogue, il trouve cela tout à fait inutile et préfère pourrir sa santé dans quelque chose de légal. Il porte des lunettes occasionnellement, lorsque sa tête lui fait mal, uniquement pour reposer ses yeux, éviter de trop forcer sur eux. Ses parents ne lui adressent plus la parole depuis qu'il a quitté son pays natal. Loin d'en être incommodé, il trouve que c'est mieux ainsi et regrette de ne pas les avoir quitté bien avant. Il a horreur du café. Il n'aime que l'odeur du café chaud qu'il trouve envoûtant, mais le goût amer lui en donne la nausée. C'est pour cela qu'il ne boit que du thé ou du jus d'orange pressé. Directeur d'un hôtel cinq étoiles qui porte son nom, il a du travailler très dur pour en arriver là, être au bord de la dépression mais il en est aujourd'hui très fier et consacre pratiquement toutes ses journées à son travail voulant rendre son hôtel parfait aux yeux de la clientèle. D'un naturel très charmeur, il aime plaire aux femmes, il sait le charme qu'il peut avoir et s'en sert souvent, surtout lorsqu'il veut mener qui veut en bateau. Détenant un grand sens de l'humour, il peut mettre quiconque se retrouvera face à lui, à l'aise. Malgré les faux airs d'homme d'affaire sérieux, il reste, au fond de lui un grand enfant et n'hésite souvent pas à faire les 400 coups avec ses amis, d'ailleurs, il n'y a qu'envers eux qu'il voue une loyauté incommensurable. En outre sa spontanéité, son sens de l'humour, du partage et de l'amitié, Rupert a le sang chaud et donc s'énerve très rapidement pouvant en faire trembler les murs. Son personnel le craint puisqu'il est imprévisible et donc redoutent que les foudres de leur patron leurs tombent dessus.

✧ another dimension :
 


Dernière édition par Rupert Clifford le Mer 1 Mar - 22:28, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
- lovely asshole -

▵ deadly sins : 3286
▵ faceclaim : ryan gosling.
▵ copyright : © spectrum. (avatar) | endlesslove, (signature)
▵ age : trente-trois ans.
▵ activity : directeur du Clifford's Hotel.
▵ love interest : marié mais infidèle.


CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : surbookée.
▿ relationships :
MessageSujet: Re: △ si vous le voulez bien on se taillera des pipes plus tard les enfants. (rupert)   Mar 10 Jan - 20:41

« - Rupert, voulez-vous prendre cette Femme pour votre épouse et vivre avec elle, selon l’ordonnance de Dieu, dans le saint état du Mariage? Voulez-vous l’aimer, la chérir, l’honorer et la garder, dans la maladie et dans la santé; et, renonçant à toute autre femme, voulez-vous vous attacher à elle seule, tant que vous vivrez tous deux?
- Oui, je le veux. » Et merde.
Non pas que je n'aime pas ma femme. Je l'ai aimé, mais j'aimais aussi toutes les autres femmes que je voyais passer dans la rue, celles qui portais des jeans, d'autres des jupes, des robes ou même des shorts. En fait je pensais qu'elle était la femme de ma vie, j'en étais vraiment amoureux, avec elle tout était simple, on se comprenait en un regard, on rigolait bien, on s'engueulait aussi. Souvent. Mais toutes nos disputes finissaient en réconciliation sous l'oreiller. Mais je n'ai jamais été satisfait par une seule femme, même si c'était la mienne, j'ai toujours été infidèle, depuis ma première petite amie jusqu'à ma femme. Au tout début j'inventais des prétextes, que je devais travailler tard à l'hôtel, des déplacements, des réunions qui duraient jusqu'à tard dans la nuit alors que la plupart du temps, même si quelques fois c'était vrai, je mentais pour me trouver dans une des chambres de mon hôtel afin de passer du bon temps avec soit une femme de mon personnel, soit une cliente ou même une amie. Cela fait à présent huit ans que nous nous sommes dis oui et treize ans que l'on est en couple. D'ailleurs, quelques mois après mon mariage, ma très cher femme a accepté de me suivre pour partir à Toronto au Canada, là où je pourrais faire ma vie sans me soucier de mes parents qui eux, étaient restés à Bristol en Angleterre. Au début elle ne se doutait absolument de rien, trouvant cela tout à fait logique que je découche pendant plusieurs jours puisque ça ne faisait que peu de temps que j'avais racheté l'hôtel ce qui m'avait demandé énormément de travail en réalité. Mais depuis quelques mois je soupçonne qu'elle se doute de quelque chose bien qu'elle ne m'en parle pas. Ce n'est pas pour autant que je ne la respecte pas, évidemment je lui donne ce qu'elle désire, lorsqu'elle a besoin d'amour, de câlins enfin tous ces trucs de femmes, je suis présent, pour des sorties en amoureux, des restaurants, des vacances. Je ne traite pas ma femme comme je le devrais, mais j'en suis toujours amoureux. Moins qu'aux premiers temps, mais toujours amoureux et je sais que mes conneries courront à ma perte, à mon divorce, à mon malheur.
D'ailleurs, je n'ai pas toujours été riche, aujourd'hui je profite de ma fortune car plus jeune je ne possédais rien mise à part un travail minable dans une boulangerie qui ne me payait même pas le smic. Mes parents ont toujours été très pauvre et s'étaient souvent servit de moi pour mendier aux gens bien que nous avions un toit au dessus de notre tête et de quoi s'alimenter. Toujours me rabaisser, me sentir comme un moins que rien pour attiser la sympathie des autres afin qu'ils me donnent de l'argent qui au final ne me sera en rien utile puisque mon père me les prenais pour s'acheter de l'alcool ou des menus du fast food du coin qu'il ne faisait que profiter à ma mère me laissant avec mon assiette de pâte avec un steak carbonisé. Je suis à présent en très mauvais terme avec mes parents, ils ne m'adressent plus la parole et honnêtement je m'en fiche comme de mon premier slip. Ils ont pourtant voulu renouer contact une fois que j'avais réussi à racheter un hôtel, uniquement pour me soudoyer de l'argent, rien de plus mais évidemment ils n'auront pas le plaisir de toucher à un seul centime. Je ne laisse que ma femme profiter de la fortune, bien que je ne sois pas réglo avec elle, je lui laisse le bonheur de gérer notre argent et de profiter tant qu'elle le veut, peut-être une façon à moi de me faire pardonner de mon infidélité sans borne.
Je n'ai pas d'enfants. Elle en veut deux, une fille et un garçon mais moi je ne veux pas de descendance trouvant les enfants extrêmement chiant, en plus ils puent constamment, bavent partout, si c'est pour souiller mon costume sur-mesure ce n'est pas la peine. Ah oui, et sa braille tout le temps aussi, toujours entrain de crier dans les oreilles pour un oui et pour un non. Mais quand c'est toi qui leur crie dessus, tu te fais engueuler parce qu'ils pleurent. Non mais franchement, je n'ai pas envie de me prendre la tête avec ça. Devoir gérer une femme est déjà assez dur comme cela, et puis j'ai déjà un enfant qui me prend tout mon temps, l'enfant que j'aime plus que tout, ma réussite, mon hôtel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

△ si vous le voulez bien on se taillera des pipes plus tard les enfants. (rupert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'Oréal, parce que vous le valez bien [PV Jack]
» Bonjour, vous êtes bien sur le répondeur de... Ah, non, merde, c'est la version Moldue...
» Aelred Aodan Flaherty # "Vous voulez un whisky ?" "Juste deux doigts." "Vous ne voulez pas un whisky d'abord ?"
» si vous voulez bien d'un(e) hermaphrodite séquentiel(le).
» Je vous ai entendu...[Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
all we do. :: gonna heal tomorrow :: we are the ones :: the other side-