AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you don't know the half of the abused (ben)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

▵ deadly sins : 4928
▵ faceclaim : dylan o'brien.
▵ copyright : argents.
▵ age : twenty-five yo.
▵ activity : fireman.
▵ love interest : no one, not ready yet.


CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : free.
▿ relationships :
MessageSujet: you don't know the half of the abused (ben)   Mer 11 Jan - 18:26


benjamin pearson
[ all my friends are heathens, take it slow ]

NOM COMPLET DU PERSONNAGE ▵ ben (benjamin) pearson. ÂGE ▵ vingt-cinq ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE ▵ le douze mai mille neuf cent quatre-vingt onze à new-york. NATIONALITÉ ET ORIGINE(S) ▵ américaine. JOB/ÉTUDES pompier. STATUT CIVIL ▵ célibataire. SITUATION FINANCIÈRE ▵ $$. TRAITS DE CARACTÈRE ▵ à l'écoute, généreux, sensible, attentionné, arrogant, têtu, borné, fêtard, impulsif, dragueur, rancunier, fidèle, intelligent, arbitraire, blasé, audacieux, irresponsable, avenant, incontrôlable, direct, méthodique, observateur, instable, réconfortant, rusé, débrouillard, nerveux GROUPE ▵ wrath. AVATAR ▵ dylan o'brien.

Ben est fils unique, il est né et a passé pratiquement toute sa vie à New-York. Issu d'une famille modeste il n'a jamais eu a se plaindre. △ Le lycée terminé, Ben a rejoint le temps d'une année les bancs de la fac, mais il finit rapidement par lâcher l'affaire souhaitant devenir pompier ayant l'envie de pouvoir venir en aide aux autres. △ Le jeune homme a emménagé à Toronto il y a maintenant un an, souhaitant profiter de l'activité de la ville, mais voyant aussi de cette façon une occasion de fuir son passé, espérant ainsi se reconstruire. △ La jeune femme avec qui il sortait, Kathleen, est décédé à la suite d'un incendie il y a deux ans. Ben s'est retrouvé impuissant sur les lieux de l'intervention, ne pouvant plus rien faire pour sauver leur appartement son équipe étant arrivé trop tard. △ Le jeune homme est allergique a toutes les sortes de poissons et fruits de mers. △ Il commence toujours sa journée par un café, et il en boit plusieurs par jour. △ La loyauté est une notion très importante pour le jeune homme, voilà pourquoi il ne mâchera jamais ses mots, même si pour cela il doit blesser quelqu'un, il ne supporte pas les gens qui parlent dans le dos des autres. △ La perte de Kathleen avec qui il est sortit pendant six ans a joué énormément sur son état d'esprit, autant dire qu'il n'est pas prêt a refaire sa vie. Bien sûr depuis son arrivé à Toronto Ben a vu quelques filles mais rien de bien sérieux. Ce n'est pas pour autant un coureur de jupons. △ Il adore cuisiner, c'est un de ses passes-temps. En même temps, Ben a toujours préféré les bons petits plats, que toutes les conneries que l'on peut trouver en grande surface. △  Il est vraiment passionné par son métier, il se donne vraiment à fond dedans. Et dès qu'il voit le sourire s'afficher sur une personne qu'il aide il se sent vraiment bien. Content d'avoir pu faire ce qu'il fallait. Certes ce n'est pas tous les jours facile, mais il ne changerait pour rien au monde. △ De part le métier qu'il a choisit, Ben fait beaucoup de sports, d'une part pour s'entretenir, et garder la forme, et d'autre part parce qu'il a toujours adoré ça. Il court d'ailleurs tous les jours pendant au moins une heure. En plus des sports de base, il est passionnée des sports extrêmes. △ Il fume depuis qu'il est au lycée, il a tenté plusieurs fois d'arrêter. Une fois il a réussi a tenir trois mois sans allumer une seule cigarette mais il a finit par craquer. Aujourd'hui il tente de limiter sa consommation dans le but d'en finir définitivement avec la cigarette. △ Lorsque le jeune homme est stressé ou tout simplement mal à l'aise, il ne peut s'empêcher de passer sa main derrière sa nuque.

✧ another dimension :
 


Dernière édition par Ben Pearson le Ven 20 Jan - 22:40, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▵ deadly sins : 4928
▵ faceclaim : dylan o'brien.
▵ copyright : argents.
▵ age : twenty-five yo.
▵ activity : fireman.
▵ love interest : no one, not ready yet.


CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : free.
▿ relationships :
MessageSujet: Re: you don't know the half of the abused (ben)   Mer 11 Jan - 18:27


TWO YEARS AGO ~ NEW-YORK
Cela faisait maintenant un an que nous avions emménagé dans notre appartement à Brooklyn avec Kathleen. Nous n'avions peut-être pas la chance de vivre à Manhattan, mais nous n'étions pas à plaindre pour autant. Nous ne sommes peut-être pas riche, mais on vit bien, et le plus important nous sommes heureux. Kathleen continuait tranquillement ses études de droits pendant que pour ma part je travaillais chez les pompiers. Mon emploi était réellement important pour moi, et je prenais soin de m'entraîner chaque jour afin de garder la forme. « Tu veux pas faire semblant d'être malade pour rester avec moi? » Je tournais le visage vers Kat installée sur le canapé, ses jambes sur les miennes, je venais d'avoir un week-end de trois jours, et je m'apprêtais a reprendre une garde de quarante-huit heures, ce qui forcément impliqué que nous n'allions pas nous voir avant jeudi. « Tu te doutes bien que ça se passe pas comme ça. » rétorquais-je un peu amusé. Son râlement suite aux quelques mots que je venais de prononcé me fit rire. Finalement je ne tardais pas à bloquer ses jambes avant de commencer à la chatouiller. Nous avions chahuter ainsi pendant un moment, puis finalement après avoir jeter un coup d'oeil sur l'horloge je me levais afin de rejoindre la cuisine. « Je vais préparer le repas. » annonçais-je avant de commencer de quoi nous préparer de quoi manger. [...] Une fois le repas terminé, j'avais quitté la table, embarquant nos assiettes au passage. « Je vais devoir y aller, je commence bientôt. » dis-je doucement tout en plaçant les assiettes dans le lave-vaisselle. Kathleen était venue se glisser derrière moi, passant ses bras autour de moi. « Fais attention. » Je n'avais pu m'empêcher d'esquisser un sourire, elle ne pouvait s'empêcher de me dire ces deux petits mots avant chacun de mes départs pour la caserne. « Promis. » Je me tournais ensuite afin de l'embrasser, et la serrer dans mes bras.
Ma garde commençait tranquillement, bien évidemment je n'allais pas m'en plaindre, c'était plutôt agréable de ne pas avoir a intervenir sur des interventions, d'autant plus que certaines sont loin d'être facile. C'est alors que nous étions dans la salle de musculation entrain de nous entraîner que la sirène s'était faite entendre. Nous avions rapidement rejoint le camion, une fois installé nous attendions de connaître les informations de notre supérieur. « A la suite d'une bagarre un individu est tombé sur le sol, et il est inconscient. » Nous étions rapidement arrivé sur place, les lieux n'étant pas très loin de la caserne. Très vite après les premiers soins appliqués le risque de trauma crânien était arrivé, voilà pourquoi une fois le jeune homme installé sur une civière nous l'avions transporté à l'hôpital le plus proche. [...] Nous venions à peine de rejoindre la caserne lorsqu'on nous informa d'une nouvelle intervention. « Incendie. 211 Dean Street, Brooklyn. On y va. » En entendant l'adresse énoncé ma bouche s'était légèrement ouverte sans qu'aucun son n'en sorte. Cela n'avait pas échappé à mes collègues, ni même à mon supérieur qui me jeta rapidement un coup d'oeil. « Pearson? » Je tentais alors un instant de reprendre mes esprits, je ne pouvais pas me permettre de laisser mes émotions prendre le dessus, pas maintenant. « C'est chez moi. » finis-je alors par dire, arrivant sur les lieux, tout en découvrant les flammes sortirent des fenêtres. Très rapidement, alors que nous étions entrain de préparer la lance, je n'avais pas pu m'empêcher de jeter un oeil aux personnes présentes dehors. Les forces de l'ordre ne tardèrent pas à venir à notre rencontre. « Les voisins nous informé qu'il restait probablement une victime dans l'appartement. » Je soulevais alors mon casque, passant un instant ma main sur mon visage. « Pearson, vas t'occuper de la lance hors de question que tu montes. » Je m'apprêtais a riposter, mais dans un sens il n'avait pas tord, je ne serais d'aucune utilité là-haut, bien trop stressé, rejoignant certains de mes collègues au niveau de la lance, pendant que d'autres installés la grande échelle, je me tournais un instant. « Trouvez-la. Trouvez Kat. » dis-je alors, les voyant disparaître de l'autre coté de la fenêtre, visant ensuite le feu avec la lance à incendie. Les minutes s'écoulant me semblait être des heures, nous avions réussi a dompter un peu les flammes, alors que nous étions encore entrain de lutter afin d'éteindre le feu, nos collègues avaient finit par quitter mon appartement, n'arrivant pas a voir si Kathleen était avec eux je me concentrais alors de nouveau sur le feu. Et c'est après un long moment que ce dernier avait finit par s'éteindre. Chose faite je rejoignais l'ambulance vers laquelle ils s'étaient dirigés. Avant que je ne puisse jeter un oeil à l'intérieur, mon supérieur avait saisit mon bras. « Ben. » Clairement, ça n'annonçait rien de bon, et le regard compatissant qu'il essayait d'avoir ne m'aidait pas plus à garder mes idées claires. « C'était trop tard, je suis désolé. » Découvrant finalement le corps sans vie de Kathleen, allongée sur un brancard, je finissais alors par m'effondrer. Ce soir j'avais clairement tout perdu.

A la suite de cet accident j'ai eu du mal a reprendre mon poste, et finalement il y a maintenant un an, à la suite d'une place disponible à Toronto, j'ai demandé a être transféré, espérant ainsi pouvoir me reconstruire et espérer d'oublier l'injustice de l'avoir perdue. Chose que je n'aurais clairement pas pu faire à New-York, pas quand tout là-bas me rappelle Kathleen, et que je n'ai clairement rien pu faire pour la sauver. Elle ne méritait pas ça. Aujourd'hui je ne peux pas imaginer me remettre avec quelqu'un, pas pour l'instant. Je préfère me concentrer sur ma vie professionnelle, secourir d'avantage de vies, et ça c'est sans doute pour compenser le fait que je n'ai pas pu la sauver elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

you don't know the half of the abused (ben)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Zimbabwe Issues Half-Billion Dollar Bill
» It's 106 miles to Chicago, we got a full tank of gas, half a pack of cigarettes, it's dark... and we're wearing sunglasses - Darius
» eyleen ceallacháin ; half in the shadows, half burned in flames
» More than half the long-term care health workers are Haitian or West Indian
» LILY-ROSE ◮ has only half

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
all we do. :: gonna heal tomorrow :: we are the ones :: the other side-