AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 trust no miracles, just extraordinary luck ∫ ben.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

▵ deadly sins : 227
▵ faceclaim : emma watson.
▵ copyright : © crick.
▵ age : twenty-six yo.
▵ activity : tv reporter.
▵ love interest : work.


CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : half free.
▿ relationships :
MessageSujet: trust no miracles, just extraordinary luck ∫ ben.   Lun 27 Fév - 0:34



"trust your heart like a believer though
you've never seen a light... find your way to
another's heart to make it trough the night."

Se plaindre n'était pas dans les habitudes de la jeune femme, mais aujourd'hui, elle devait avouer que cette journée avait été loin d'en être une bonne. Sa voiture n'ayant pas voulu démarrer ce matin, elle avait dû se résoudre à prendre les transports en commun qu'elle adorait tant pour se rendre jusqu'à ses bureaux. Bien évidemment, cela lui avait pris deux fois plus de temps, ce qui avait résulté à un retard inévitable. Un écart qui lui avait accordé les foudres de son patron particulièrement à fleur de peau. Les chiffres de la chaîne n'étant pas des meilleurs ces derniers temps, le stress de la rédaction se faisait ressentir au sein de tous les employés. D'ailleurs, le jeune stagiaire de ces derniers mois en avait fait les frais lui aussi en début de semaine lorsque le contenu d'une de ses tasses de cafés s'était retrouvé sur une des rédactrices. Rosie et le reste de l'équipe avaient bien cru ne plus jamais le revoir. Et, au grand damne de la jeune femme, elle avait dû faire des heures supplémentaires pour rattraper son retard de la matinée. Une sentence qui ne l'arrangeait point puisqu'elle avait rendez-vous avec Ben, un ami, ce soir pour le dîner. Ils n'avaient pas pris la peine de passer du temps ensemble depuis plusieurs semaines, leur profession respective prenant une place considérable dans chacune de leur vie. C'était sans doute un des uniques points communs qu'ils partageaient. Pourtant très différents, Ben était paradoxalement devenu le tout premier véritable ami que la belle s'était fait à Toronto.
Sa journée de travail étant finalement arrivée à son terme, Rosie était avec certitude -encore- en retard pour son dîner. Elle décida d'appeler un taxi qui passa devant elle afin de l'emmener jusqu'au restaurant où elle était supposée retrouver Ben. Même pas le temps de faire un saut par chez elle pour se changer, il fallait absolument qu'elle se dépêche. Décidément tout s'enchaînait terriblement mal pour la jeune journaliste. Alors que le taxi dans lequel elle se trouvait roulait aussi lentement qu'il le pouvait dû au trafic monstrueux des heures de pointe, la jeune femme pensa à appeler son ami pour tout annuler. Néanmoins, elle avait attendu toute la journée pour ces quelques instants à oublier les tracas de la vie devant une assiette de délicieuses spaghettis à déguster en bonne compagnie, il était hors de question qu'elle fasse une croix sur sa soirée de détente. Et puis, elle voulait réellement avoir des nouvelles de Ben. Elle finit par lui envoyer un message lui indiquant ; "Je suis désolée, je suis trèèès en retard. Attend-moi." Heureusement pour Rosie, la circulation reprit un cours à peu près normal au bout de quelques minutes. Enfin près du restaurant, elle paya le chauffeur en lui laissant un bon pourboire pour avoir supporté son impatience. Suite à cela, elle s'empressa d'entrer pour rejoindre son ami. Elle commanda, au passage, un verre de vin dont elle avait bien besoin. Enfin, elle découvrit le visage de Ben un peu déconcerté. "Je suis absolument navrée. J'espère que tu n'as pas attendu trop longtemps." En découvrant les deux bières vides déjà présentes sur la table, elle avait la réponse à sa question. Elle le regarda, attendrie par le fait qu'il l'est attendu aussi longtemps. Il devait véritablement se sentir seul ces derniers temps. C'était même plus ou moins le cas depuis que Rosie le connaissait. Ou peut-être qu'il n'avait rien d'autre à faire que de boire tranquillement un coup en ville, allez savoir.



Dernière édition par Rosie Lyttelton le Ven 24 Mar - 0:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▵ deadly sins : 4928
▵ faceclaim : dylan o'brien.
▵ copyright : argents.
▵ age : twenty-five yo.
▵ activity : fireman.
▵ love interest : no one, not ready yet.


CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : free.
▿ relationships :
MessageSujet: Re: trust no miracles, just extraordinary luck ∫ ben.   Dim 5 Mar - 19:23

trust no miracles, just extraordinary luck

{ rosie lyttelton - ben pearson }
J'avais commencé mon tour de garde la veille, et j'allais la terminer aux alentours de midi. Je n'allais d'ailleurs pas me plaindre la nuit n'avait pas été trop agité. Nous n'avions été appelé que pour quatre interventions ce qui en soit était vraiment faible en comparaison a certains soirs. Bagarres, coma, accident. Mais l'intervention qui s'était avérée être la plus compliqué pour moi c'était l'incendie dans un appartement du centre. Sans aucun doute lié a mon passif, ma vie à New-York et la mort de Kathleen. Il faut dire que chaque incendie sur lequel j'intervenais avait le don de me rappeler que j'avais été tout bonnement impuissant cette fameuse nuit. Malgré tout je prenais toujours soin de monter que je n'étais pas atteins, je ne pouvais tout simplement pas laisser mes émotions prendre le contrôle de mes pensées, de mes actes. Nous étions tous plus ou moins touché par certaines interventions, en particulier celles touchant les enfants. Mais nous nous devions d'être impassible, il n'y avait aucune autre solution pour que l'on puisse réussir, et secourir. En rentrant à la caserne aux alentours de cinq heure, j'avais pu dormir le reste de ma garde, n'ayant plus aucun appel pour nous. En quittant la caserne j'avais donc rejoint mon loft, trainant un peu chez moi, je n'avais pas grand chose à faire, si ce n'est rejoindre Rosie au restaurant ce soir. Nous étions tous les deux très pris par nos emplois respectifs, et nous avions parfois du mal a nous voir, cela faisait d'ailleurs quelques semaines que nous n'avions pas eu l'occasion de passer du temps ensemble. J'avais d'ailleurs hâte de la rejoindre, c'était une personne que j'appréciais beaucoup, et ça même si nous étions différents sur de nombreux points.
Voyant l'heure du rendez-vous que nous nous étions fixé j'avais quitté mon logement, afin de rejoindre le parking du old spaghetti factory. En arrivant on m'avait informé que mon amie n'était pas encore là, ce qui en soit ne m'étonnais pas elle n'était pas réellement ponctuelle, et qui plus est j'étais pour ma part arrivé un peu en avance. En m'installant alors, je me décidais a me commander une bière afin de patienter en attendant Rosie. Ma bière en main, je regardais alors un instant mes mails depuis mon smartphone, et trainer un peu par la même occasion sur internet. Ma bière terminé je jetais alors un coup d'oeil a mon montre, si il arrivait a Rosie d'être en retard, ce n'était jamais à ce point. Commençant  a m'interroger sur le fait qu'elle aurait pu oublier que nous devions passer la soirée ensemble, envisageant par la même occasion a quitter le restaurant, mon téléphone s'était mis a vibrer, m'indiquant la réception d'un message. Rosie. "Je suis désolée, je suis trèèès en retard. Attend-moi." Je me résignais alors, sans doute parce que j'avais hâte de voir la jeune femme, faisant signe à la serveuse de m'amener une seconde bière. Je prenais mon mal en patience espérant par la même occasion qu'elle avait une bonne raison pour être aussi en retard. Et finalement alors que je déposais ma seconde bière vide sur la table, Rosie fit enfin son apparition. « Je suis absolument navrée. J'espère que tu n'as pas attendu trop longtemps. » En entendant mon ami, un rictus s'était dessiné sur mes lèvres. « Les bières ont aidé a ce que le temps passe un peu plus vite. » dis-je alors doucement, ayant suivi son regard justement le deux bières vides présentes devant moi. « Tu as de la chance, je suis de repos demain, et j'avais envie de te voir. » repris-je alors un peu plus sérieusement. « Bon dis-moi qu'est-ce qui a bien pu se passer pour que tu sois si longues? » concluais-je finalement, curieux de savoir ce qui avait bien pu se passer pour la retarder, espérant par la même occasion qu'il ne s'agissait pas de quelque chose de trop grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▵ deadly sins : 227
▵ faceclaim : emma watson.
▵ copyright : © crick.
▵ age : twenty-six yo.
▵ activity : tv reporter.
▵ love interest : work.


CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : half free.
▿ relationships :
MessageSujet: Re: trust no miracles, just extraordinary luck ∫ ben.   Ven 24 Mar - 0:10


"trust your heart like a believer though
you've never seen a light... find your way to
another's heart to make it trough the night."

La jeune femme avait pour sûr connu des sales journées. Des journées épuisantes, des journées compliquées. Mais une journée comme celle d'aujourd'hui, elle avait le sentiment de ne pas en avoir vécu depuis une éternité. C'était comme si des forces supérieures s'étaient arrangées pour que tout s'imbrique parfaitement imparfaitement. Elle savait à quel point cette idée pouvait sembler psychotique, toutefois cette drôle d'impression ne la quittait pas. Entre les différents caprices de son patron, la fatigue, ainsi que les petits événements infortunés du quotidien, elle ne savait plus quoi penser. Peut-être que de revoir son ami Ben après si longtemps lui ferait du bien. Elle l'espérait. Depuis que la journaliste vivait à Toronto, elle n'avait quasiment plus aucun contact avec sa famille. Et bien qu'elle était une habituée de la solitude, elle avait conscience qu'il était difficile de passer aux travers de la dureté de la vie en solo. C'est pourquoi il lui avait fallu construire sa propre famille, ici, au Canada. Aussi, petite cette famille était-elle, Rosie considérait que Ben en faisait parti. Leur rencontre ne s'était pourtant pas faite dans les meilleures des conditions. Le jeune pompier avait dû venir au secours d'une des collègues et amie de la belle alors qu'elle était encore stagiaire. Une expérience plutôt traumatisante pour elle, même si tout s'est très bien passé et qu'elle a réalisé, après coup, qu'elle aurait sûrement dû dédramatiser. Heureusement, Ben avait su l'aider à se rassurer elle-même quant à ce qu'il se passait. Le hasard les a par la suite réunis et ils sont devenus amis en dépit des ponts qui les séparaient.
En arrivant dans le restaurant italien, Rosie avait pu constaté avec joie que le jeune homme l'avait attendu. Cependant, les deux choppes vides sur la table lui laissait sous-entendre qu'il était déjà là depuis un certain temps. Elle s'en voulait quelque peu de l'avoir fait attendre. "Les bières ont aidé a ce que le temps passe un peu plus vite." lui indiqua t-il en pointant les deux verres du regard. La jeune femme laissa apparaître un sourire en coin avant de lui faire la bise et de s'asseoir. "Je vois ça. J'espère que tu n'es pas venu avec ta voiture. Sinon, mon taxi te ramènera." suggera t-elle alors qu'une serveuse lui apporta le verre qu'elle avait commandé en entrant. Hallelujah. Elle remercia la femme et prit une gorgée de son élixir favoris avant que Ben reprenne la parole. "Bon dis-moi qu'est-ce qui a bien pu se passer pour que tu sois si longue?" lui demanda t-il avec curiosité. En considérant le temps qu'il l'avait attendu, elle lui devait au moins une explication, c'était normal. Bien entendu, elle préféra opter pour une version réduite et grossière de la réalité pour ne pas s'emporter. Là, elle voulait juste profiter de l'instant avec son ami. "Ma voiture n'a pas voulu démarrer ce matin. Du coup, j'ai pris du retard sur mon travail et avec mon rédacteur à cran, il a fallu que je le rattrape. J'aurais dû te prévenir mais je n'ai pas eu une seconde à moi." confessa t-elle avant de prendre une seconde gorgée de vin. La simple pensée de tout ce stress lui donnait envie de l'oublier en un claquement de doigts. Et puis, elle avait du retard à rattraper sur son compagnon de la soirée. Pour tout dire, elle ne l'avait pas prévenu également par peur qu'il annule leur soirée, elle comptait néanmoins se faire pardonner pour cet écart. "J'espère que ça va toi." finit-elle par demander en lui adressant un sourire. Son regard parcourût un moment son ami. Il semblait en forme. Depuis qu'elle était au courant des événements tragiques de son passé, elle ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour lui. Même si jusqu'ici, Ben ne lui avait jamais donné de véritable raison d'être anxieuse. Au contraire, il s'était toujours montré rassurant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: trust no miracles, just extraordinary luck ∫ ben.   

Revenir en haut Aller en bas
 

trust no miracles, just extraordinary luck ∫ ben.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La grouillante populace de la Cour des Miracles
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» Jesus je suis pas sur que jte trust sur celle la...
» LA COUR DES MIRACLES !
» Sondage n°1 : votre joueur de la génération des miracles preféré ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
all we do. :: let's f*ck up in toronto :: west :: the old spaghetti factory-