AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Make my world go black ft. Renée Bastarache

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
▵ deadly sins : 33
▵ faceclaim : Ben Barnes
▵ copyright : .nephilim
▵ age : 36 ans
▵ activity : Avocat et Photographe Amateur


CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : Available for 1 out of 2
▿ relationships :
MessageSujet: Make my world go black ft. Renée Bastarache   Dim 5 Mar - 18:32


 
Make my world go black
Renée Bastarache & Nathan Oland


I don't wanna see a thing, baby I just wanna feel your touch, feel your rush, I don't wanna see a thing, I just wanna feel your love. Make my world go black, hit me like a heart attack, knock me flat on my back, yeah. Just keep doing that, that thing your doing there, brush me with your hair, I swear. I don't know how long that I can last.
Le soleil commençait à se coucher aujourd’hui et bien entendu les lumières dans les hautes tours de Toronto étaient toujours bien allumées. Tour à appartement ou tour à office c’était comme si les lumières de Toronto ne s’éteindraient jamais, mais c’était un peu pareil dans toutes les grandes villes du monde. Tu étais assis dans ton office pencher sur ton ordinateur à écrire presque furieusement. Tu préparais un contre-interrogatoire sur un dossier important. Un gros procès se préparait et bien entendu tu étais de ceux qui travaillaient des heures supplémentaires pour terminer la préparation. C’était une grosse affaire, un feu résidentiel qui s’était déclaré il y a quelque mois. Le propriétaire du bâtiment était accusé de négligence criminelle causant la mort. Il avait laissé son bâtiment dépérir bien au-delà des normes. De nombreuses plaintes des locataires et d’anciens locataires de cet homme étaient restés sans action. Jusqu’à ce qu’un feu se déclare causant la mort de plus d’une dizaine des locataires. Et la firme avait été engagée pour défendre cet homme. Votre théorie était que c’était le gouvernement qui n’avait jamais relayer les plaintes au propriétaire qui avait été dans le processus de mettre à jour tout le système électrice du bâtiment à l’époque ou le feu c’était déclaré. Tu avais quelques étudiants du barreau qui avait proposé de t’aider et deux paras légales en plus d’une autre avocate que tu appréciais bien. Tu étais en train de travailler sur le contre-interrogatoire d’une des victimes quand ton téléphone avait sonné. Tu avais rapidement regardé et tu savais que votre repas était arrivé. Tu t’étais donc levé et tu étais parti vers un office voisin. « Ren, la bouffe est arrivée ! Tu viens m’aider à tout apporter ? » Tu avais parlé en cognant à sa porte. Elle était plongée dans sa lecture. Tu avais attendu qu’elle se lève pour venir te rejoindre et vous partiez vers la salle principale où se trouvaient les étudiants et les paras légaux tous plonger dans leurs travaux. En vous voyant passer ils savaient que l’heure du repas était arrivée ils allaient avoir un peu de repos avant de retourner à l’étude de leurs documents. « Alors tu t’en sors avec le dossier de la police ? » Tu lui avais donné ce dossier parce que tu savais qu’elle connaissait bien le détective sur l’affaire elle aurait une meilleure vue de ce qui était important ou qui ne l’était pas dans ce dossier et sur lequel vous pourriez détruire le dossier de la police sur ton client.
© Another.Pan

__________________________
Addressing those beneath from high above. Convincing his belief for what you love. Baiting every hook with filthy lies. Another charlatan to idolize. Is this suppression just in my mind? No more questions, get back in line! Pay with your life, the duller the knife, the longer it takes. ▵ ©️endlesslove.
Feed The Machine ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
▵ deadly sins : 26
▵ faceclaim : Phoebe Tonkin
▵ copyright : Class Whore
▵ age : 30
▵ activity : Criminal Lawyer


CHASING SHADOWS ❃
▿ availability :
▿ relationships :
MessageSujet: Re: Make my world go black ft. Renée Bastarache   Mer 10 Mai - 2:17


 

Make my world go black
Renée Bastarache & Nathan Oland
J’étais plongé dans un dossier sur lequel j’avais proposé mon aide. C’était un dossier plutôt complexe et je savais que ça demandait plus de gens qu’il n’y en avait déjà. Alors j’avais proposé mon aide. Ce dossier était un bordel, un véritable bordel j’avais proposé mon aide parce que je savais que ce dossier était important pour la firme, mais sérieusement c’était un véritable bordel et j’avais l’impression que la province voulait se servir d’une personne non responsable comme exemple pour mettre de l’avant une de ces nouvelles lois. Et si au moins ils avaient un dossier solide, ce serait encore plus facile, mais toute la preuve était circonstancielle. Plus l’heure avançait et plus mon estomac gargouillait. L’effet était assez simple à comprendre. Plus j’avais faim et plus je devenais impatiente. Et honnêtement, ce dossier n’avait rien pour ne pas me rendre impatiente. J’étais en train de relire une déposition quand j’entendais cogner à la porte. Je levais la tête et reconnaissais Nathan à la porte. « OH finalement de la bouffe. Je commençais à me demander si j’allais devoir devenir cannibale pour me nourrir. » Je me levais pour aller le rejoindre. Il était le senior sur le dossier et quand il avait demandé de l’aide j’en avais profité pour en apprendre le plus possible sous son aile, mais il était aussi un ami maintenant. L’ancien procureur de la couronne avait certainement beaucoup d’expérience et il était un de ces orateurs intéressants à écouter dans la cour. Alors oui j’avais sauté sur l’occasion. Comme en ce moment quand il venait me demander de l’aide pour monter la nourriture. « Alors tu nous as commandé quoi au grand manitou ? Pas encore de la pizza. Je vois une autre pizza et je pense que je bouffe un des stagiaires. » J’avais eu un sourire, ça faisait trois jours en ligne que le bureau avait de la pizza sur nos heures de repas. Je voulais quelque chose de différent. En espérant que lui aussi était autant écœurer de toute cette pizza.
 
On était dans l’ascenseur quand il avait brisé le silence à nouveau pour me demander comment j’avançais sur le dossier de la police. Dans cette affaire. J’avais eu un sourire, bien entendu, j’avais hérité du dossier de la police dans cette affaire. J’avais une relation assez malsaine avec le domaine. Mais je crois qu’il savait à quel point j’avais envie de voir certains policiers se faire remettre à leur place. C’était surement la raison pour laquelle il m’avait refilé ce dossier. « Ouais, c’est facile. J’ai presque terminé ton contre-interrogatoire de Détective douche-bag. » Je lui avais lancé un regard en coin en même temps que je souriais. J’avais aimablement surnommé le détective ainsi parce que je n’avais jamais lu autant d’incompétence dans un dossier que l’incompétence de ce crétin. Mais en plus, il était tellement pourri que ça me rendait complètement furieuse. Il faisait honte à un métier noble. Selon moi. « Si tu ne le déclares pas à la GRC après ce procès je le fais. Je suis prête à mettre ma main au feu qu’il est sale. » Il savait que je n’avais pas peur de nommer un connard un connard et si je disais que cet homme était sale c’était généralement parce que je le pensais réellement. Et en ce moment j’avais réellement la conviction que cet homme était pourri. Mais soudainement je réalisais que j’étais en train de travailler un contre-interrogatoire et je ne savais même pas quelle était sa théorie de la cause. Un point extrêmement important pour que je puisse terminer mon travail comme il fallait. « Tu as une théorie que tu vas travailler avec pour que je puisse me concentrer sur cette théorie pendant que je termine de préparer le contre-interrogatoire ? » J’avais posé la question au même moment que les portes de l’ascenseur s’ouvraient à nouveau pour nous laisser aller à la rencontre du livreur. J’étais bien heureuse de voir qu’il avait commandé du chinois et pas de la pizza cette fois.

© Wicked_Lovely

__________________________
I’m gonna wait till I’m on my deathbed, get in the last word and then die immediately... That’s my plan for dealing with everything. I have seventy-seven arguments I’m gonna win that way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Make my world go black ft. Renée Bastarache

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» SUGGESTIONS ; it takes all of things to make a world
» Jong Hyun ψ We are each our own devil, and we make this world our hell ψ
» the rest of the world was black and white ☾ ft. choi jun young
» Nouveauté Forge World
» Black West Indies Leaders And The American Connection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
all we do. :: let's f*ck up in toronto :: east :: law offices-