AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 flashback, feeling alive (dom & lou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

▵ deadly sins : 90
▵ faceclaim : jon kortajarena.
▵ copyright : rosie <3
▵ age : 28 yo.
▵ activity : success then failed writter.
▵ love interest : he never forgot his highschool love.


CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : 3/3 (free).
▿ relationships :
MessageSujet: Re: flashback, feeling alive (dom & lou)   Ven 14 Avr - 23:01

C'était une question qui portait à l'anxiété. Car, oui, qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir dire si Dom lui répondait qu'il était intéressé par une fille? Louis aurait zero pour cent de chance à se voir un jour avec lui. Tous rêves voleraient en éclat et il savait que son coeur allait en pâtir, et leur amitié aussi peut-être. Il ignorait si fréquenter le brun allait devenir sa hantise ou non, mais ce qu'il savait c'est que Lou ne le verrait plus jamais comme avant. Il y avait un lien qui le rattachait au brun et qu'il ne pouvait pas expliquer. Il ressentait des sentiments forts pour lui, alors qu'il ne le connaissait que d'il y a six mois. Et il avait eu l'impression qu'il en était de même pour Dom, car les jeunes hommes trainaient beaucoup ensemble.
Louis attendit la réponse du brun, le coeur battant la chamade et écraser par la peur d'être rejeter, même en silence. Il se mordit plusieurs fois les lèvres, cherchant quelque chose pour se distraire. Mais la pression était telle que ses pensées restaient accrocher aux lèvres du brun. Il attendait la sentence, soumis à ses propres émotions. L'affirmative par laquelle répondit Dom souffla ses derniers espoirs et Louis eut l'impression de percuter une voiture. Il arrêta de respirer pendant un moment. Il ne sut pas trop combien de temps il restait là, figé sur son pouf, regardant dans le vide, comme son âme était d'un coup sorti de son corps. D'ailleurs, suivant les frissons qui l'avaient assailli, il ne ressentait à présent plus rien. Le néant, comme si on lui avait arraché Dom de lui ainsi que les nombreux rêves qu'il avait fait de lui. On ne pouvait pas dire qu'il écoutait le brun, mais il n'avait que ça à faire, que ça pour comprendre le pourquoi du comment. Et même si Dom n'avait donné aucun nom, Louis détestait cette personne à l'avance. Il la détestait de tout son être.
Le blond remarqua que Dom avait fait une pause. Il sortit difficilement de son nuage et le regarda d'un air penaud, complètement vidé de ses forces. Le brun avait l'air d'attendre de lui qu'il parle, qu'il le rassure peut-être? C'était ce que les amis faisaient non? Louis avait été le premier à le dire... des super potes n'avaient aucun tabou. Alros Lou allait devoir sortir quelque chose, inventer une excuse bidon pour faire autant la gueule. Il ne réfléchis pas une seconde que sa langue se délia toute seule. Il n'avait plus peur parce qu'il n'avait plus rien à perdre. "Je. Je sais pas trop quoi te dire." Il lâcha un faux petit rire et plissa légèrement des yeux pour paraître le plus neutre possible. C'était difficile de prétendre d'être une autre personne. Louis avait à peine commencer à réprimer ses désirs qu'il venait d'être pris au piège d'une manière des plus violentes. Louis essaye d'éviter le regard de Dom le plus possible. Il ne pouvait pas planter ses prunelles dans les siennes sinon il allait craquer. Craquer de tristesse ou de colère. L'une ou l'autre allait faire surface et alors il n'y aura plus rien à sauver entre eux. "Enfin, si. Je. Je pense que tu devrais foncer. J'veux dire, il n'y a que comme ça que tu te libéreras de tes démons et que tu sauras sur quel pied danser." Il était mal à l'aise, obligé de répondre à Dom alors qu'il n'en avait pas du tout envie. La soirée était un désastre. Louis avait l'impression d'être en enfer. Rien ne se passait comme il se l'était imaginé. Rien. Il avait l'habitude du rien, mais là c'était bien pire. Il ne faisait que s'enfoncer dans le rejet. Et pour ne pas essayer de sombrer, Louis évitait le brun du regard et à faire croire que ça ne lui faisait rien.
Mais il était piètre comédien (malgré le fait qu'il fasse parti du club de théâtre), car le petit blond était bientôt recroquevillé sur le pouf, comme pour mieux se protéger des paroles de Dom.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▵ deadly sins : 48
▵ faceclaim : matthew daddario
▵ copyright : witchling
▵ age : vingt-huit ans
▵ activity : propriétaire d'un club burlesque
▵ love interest : noah, mais son coeur appartient toujours à lou

CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : 2/3 libres
▿ relationships :
MessageSujet: Re: flashback, feeling alive (dom & lou)   Sam 15 Avr - 10:20

Dom n'avait pas remarqué la réaction de Lou pendant qu'il lui parlait de lui, espérant qu'il comprenne que la personne donc il était amoureux c'était lui, tout en ne le disant pas clairement, de peur d'être rejeté. Il n'avait pas prêté attention au blond mais maintenant il le voyait : le regard fuyant, la désinvolture feinte. Ca n'allait pas, Dom le voyait bien. Etait il jaloux ? Vexé ? Croyait il que s'il était amoureux de quelqu'un, ils allaient arrêter de se voir ? Le brun s'en voulu de ne pas avoir été plus clair, plus ouvert, mais l'angoisse le rongeait, malgré le joint qu'il avait fumé, ce dernier ne semblait même plus faire effet. Il remarqua ensuite la posture de Lou sur le pouf, il semblait être plus loin de lui alors qu'ils n'avait jamais été aussi proches et ça, ça tuait l'adolescent, c'était la dernière chose qu'il voulait. Mais malgré cela, Lou essayait de faire bonne figure, Dom le voyait, il essayait de lui donner des conseils, de foncer, que s'il ne tentait pas, alors il ne saurait jamais. Le blond n'avait pas tort, Dom resterait sur place tant qu'il n'aurait pas affronté sa peur, tant qu'il ne l'aurait pas testée. Mais l'attitude de Lou était déconcertante, ce qui n'arrangeait en rien son angoisse grandissante mais Dom n'était pas du genre à fuir devant les problèmes. Il les affrontait, comme au hockey, et tant pis pour les bosses et les bleus, il s'était toujours relevé de ses affrontements. "Tu as raison...je ne veux pas vivre dans les regrets." dit il tout en regardant son ami. Il prit une inspiration et il se rapprocha de lui. Lou semblait plus fermé que jamais mais Dom devait le faire, parce que son attitude pouvait aussi laissait croire que Lou ressentait la même chose que lui, sauf qu'il pensait que Dom avait quelqu'un d'autre dans son coeur. "Lou...regarde moi." murmura t'il en se redressant. Il vint poser sa main sur sa joue et sans vraiment lui laisser le temps de réagir, il posa ses lèvres sur les siennes. Les yeux clos, il pouvait se concentrer sur ce contact entre leurs lèvres, un contact simple mais exquis. Il déposa un premier baiser, hésitant, avant d'en faire un second, puis un troisième. Chacun lui faisait comme une décharge d'électricité, c'était mieux que tout ce qu'il avait pu ressentir avec les autres. Parce que Dom voulait vraiment Lou, ce n'était pas pour faire comme ses copains cette fois. Il suivait son coeur, vers Lou. Il se recula un peu avant d'ouvrir les yeux et les posa sur son meilleur ami, le souffle court. C'était le moment de vérité, celui qui ferait basculer leur relation à tout jamais, il le savait. "Lou, c'est toi cette personne. C'est toi qui me plait, ça fait longtemps que je ressens ça mais je...j'avais peur de te perdre. J'ai toujours peur d'ailleurs, mais au moins maintenant, tu sais ce que je ressens." dit l'adolescent. Il en tremblait, jamais autant il n'avait été nerveux avec quelqu'un, mais c'était également la première fois qu'il se mettait autant à nu face à un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▵ deadly sins : 90
▵ faceclaim : jon kortajarena.
▵ copyright : rosie <3
▵ age : 28 yo.
▵ activity : success then failed writter.
▵ love interest : he never forgot his highschool love.


CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : 3/3 (free).
▿ relationships :
MessageSujet: Re: flashback, feeling alive (dom & lou)   Sam 15 Avr - 14:54

Il n'y avait plus rien à faire, plus rien à rêver, plus rien à dire. Tu n'es qu'un fou. Louis s'était enfoncé dans son imaginaire et avait eu le malheur de croire en quelque chose qui n'existait et ne le pourrait jamais. Dom en aimé une autre. Dom n'était pas le genre de mec à vouloir flâner avec lui. Il n'était même pas gay ou bisexuel s'il faisait fit de ces rumeurs à la noix. Il n'y avait plus rien qui le liait encore au brun, si ce n'est une amitié qu'il jugeait plate. L'attirance, le désir de l'autre, c'était ce qu'il l'avait attaché au sportif, c'était ce qui l'avait amené à le fréquenter de plus en plus. Car Lou avait eu besoin de sa présence en exponentielle. Dom avait agi sur lui comme un pétard, comme une drogue douce. Il en avait voulu toujours plus.
Tu n'es qu'un fou. Tu pensais vraiment qu'il pouvait avoir des sentiments pour toi?
La réponse de Dom l'enfonça encore plus profondément dans son pouf et ses pensées réductrices. Le blond en arrivait même à se maudire pour avoir parler de ce sujet. Il aurait préféré ne pas savoir en fin de compte. Rester dans l'inconnu, c'était tellement plus facile à vivre avec soi-même et avec les autres. Il avait cru pouvoir soutenir n'importe quelle réponse que lui aurait donné Dom, mais il s'était sur-estimé. Lou ne pouvait pas en supporter davantage. Ça lui faisait trop mal et c'était pour ça qu'il évitait le regard du brun. Il savait que s'il plantait ses yeux dans les siens, il perdrait toute raison, il ferait l'irréprochable, il s'accrocherait à lui alors que tous espoirs étaient perdus. "Lou...regarde moi." Non, il n'en avait pas envie. Il avait trop peur de regarder Dom dans les yeux. Mais le chuchotement du brun électrisait ses tympans, le faisait frissonner sans qu'il n'en ai une quelconque raison. Il savait que ses désirs n'étaient que des fantasmes jetés à la mer qui ne trouveront jamais leur destinataires. Et pourtant, cette voix le fit frissonner et les trémoussements de sa chair vinrent titiller son bas ventre. Louis jeta un coup d'oeil furtif au brun et stoppa net sa respiration. Ils étaient si proches l'un de l'autre. Comment en étaient-ils arrivés là? Et puis, il y sentit la main chaude de Dom se poser sur sa joue et Louis releva les yeux. Cette fois, il les garda fixer sur le brun, avec un petit air à la fois surpris et interrogateur. Que fais-tu Dom? Ce contact... il venait de recoller les pièces cassées en une seconde. Cette paume sur sa joue avait le don de faire fondre son petit coeur. Se pourrait-il que... Les lèvres de Dom posées sur les siennes achevèrent ses pensées. Elle moururent dans un éclat d'étoile aux yeux et le cours d'un frisson dans son échine. Louis n'y crut pas et pourtant il les sentait ses lèvres. Elles étaient douces, et pulpeuses, et voluptueuses. Il n'eut pas le temps de les goûter plus, car elles s'éloignaient déjà des siennes. Le blond avait gardé les prunelles ouvertes, sous le surprise. Il avait tout vu. La façon dont Dom s'était penché sur lui, ses yeux fermés, sa bouche légèrement entrouverte, comme la sienne l'était à cet instant. Le premier baiser les avait tous les deux pris de court, mais le deuxième et le troisième furent un peu plus fermes, un peu plus longs. Louis soupira d'aise pendant le dernier et un sourire vint se coller aux lèvres du brun. Il était content. Il avait l'impression de se retrouver dans un cocon cotonneux où tous ses rêves se transformaient en réalité. Et Dom était l'un d'entre eux. Il était encore sous les vapes. Était-ce vraiment réel? Il aurait voulu lui aussi toucher Dom pour se rendre à l'évidence, mais celui-ci se détacha du fruit de ses désirs et recula quelque peu du visage de Louis. Ce dernier se mordit les lèvres sous la timidité. Est-ce qu'il assumait réellement ce que Dom venait de lui faire? Il rougit un peu sous le feu de la rétrospective. Les paroles du brun étaient bien réelles, elles. Il les entendit clairement et il se sentit tout d'un coup le héros d'un conte de fée. Impossible. Il était celui dont parlait Dom. Louis avait l'impression d'avoir atteint le summum du bonheur sur terre. Il aurait pu crever, là, maintenant, qu'il s'en ficherait complètement. Il avait le coeur de son ami pour lui. Pour lui tout seul, s'il comprenait bien. Plus rien d'autre n'avait d'importance à ses yeux. Lui aussi était un peu sonné. Il ne tremblait pas, mais il était trop heureux pour dire quoique ce soit. Il y eut un petit silence et, enfin, le blond sourit. C'était un sourire illuminé, rassuré et attendri. Dom venait de lui déclarer qu'il ne pensait qu'à lui. Dom venait de poser par trois fois ses lèvres sur les siennes. Il n'y avait plus de doutes à cet instant pour Louis. Il n'y avait plus aucune barrière.
Le blond se mordit la lèvre inférieure, comme pour se retenir son sourire de se propager encore plus. Il leva sa main vers Dom, hésita, puis finalement la posa sur son épaule. Louis en avait mourus d'envie à l'époque, alors il resserra l'espace qui les séparait encore et vint se nicher dans le cou de son ami. Il espérait que ses tremblements des mains s'arrêteraient ainsi. Il espérait que ça suffise à répondre à Dom. Mais, il fallait qu'il dise quelque chose. Il le fallait et il en mourrait d'envie. "Moi aussi Dom. Moi aussi, je ressens la même chose, je. J'avais juste peur de te le dire." Il était trop timide pour le lui dire yeux dans les yeux, mais ça ne voulait pas dire qu'il ne l'aimait pas autant. Parce qu'à ce moment, il aurait pu déballer tous les sentiments qu'il avait nourri pour le brun. Mais c'était trop tôt pour ça. Pour l'instant, Louis se contentait de rassurer Dom dans ces propos et de le sentir contre lui. C'était si bon. Si bon. Louis se détacha finalement quelque peu du Coleman qui faisait battre son coeur à vitesse grand v. Son nez effleura sa nuque, puis sa joue. Leurs lèvres n'étaient plus que séparées par quelques centimètres et l'atmosphère s'alourdit autour d'eux. "Tu me pardonnes hein?" C'était grâce à Dom s'ils savaient tous l'un de l'autre, pas à lui. Il aurait voulu cueillir un baiser sur la bouche de Dom, mais il n'avait pas assez d'audace pour le faire. Et puis, tout ça était nouveau pour lui. Il ignorait quand et où est-ce qu'il pouvait embrasser Dom. Est-ce que ce n'était pas bizarre d'être aussi proches alors qu'ils n'étaient que des potes il y a cinq minutes de cela?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▵ deadly sins : 48
▵ faceclaim : matthew daddario
▵ copyright : witchling
▵ age : vingt-huit ans
▵ activity : propriétaire d'un club burlesque
▵ love interest : noah, mais son coeur appartient toujours à lou

CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : 2/3 libres
▿ relationships :
MessageSujet: Re: flashback, feeling alive (dom & lou)   Sam 15 Avr - 21:19

Dom n'eut pas à attendre longtemps la réponse de Lou. Déjà il ne l'avait pas repoussé pendant qu'il l'embrassait, mais ça aurait pu être sous le coup de la surprise. Et puis il y avait eu ce sourire, si chaud, si rayonnant, solaire. Lou n'était pas en colère, il n'était pas dégouté, il était heureux et ça réchauffa et rassura Dom. Si ça avait été l'inverse, il ignorait comment il aurait pu le supporter, et il préférait ne pas s'attarder sur cette possibilité qui ne serait jamais. Il resta cependant immobile, attendant de voir ce que le blond allait faire. Il regarda sa main se poser sur son épaule puis l'adolescent se rapprocher de lui et nicher son visage dans son cou. Il ferma à nouveau les yeux, passant son bras autour de Lou. La respiration de ce dernier dans son cou lui faisait des chatouilles, mais c'était agréable. Dom poussa un soupir d'aise, il était mieux que bien. Une des questions qui le rongeait depuis des mois venait d'être résolue, il savait maintenant où s'en tenir avec Lou. Et ce dernier prit la parole, toujours enfoui dans son cou. Et c'était encore mieux que tout ce que le brun aurait pu imaginer. Il avait fantasmé ce moment depuis des mois, mais ce n'était rien comparé à son ressenti actuel, à l'effet de ces petits mots sur lui. Son coeur battait la chamade et Dom avait l'impression que jamais il ne retrouverait un battement normal. Ce fut à regret que Dom le laissa se dégager, frissonnant en sentant le bout de son nez caresser sa peau. Il aurait voulu que ça ne s'arrête jamais, il aurait voulu l'embrasser, encore mais il ne voulait pas aller trop vite. Lou serait son premier, il le savait maintenant et il ne voulait pas gâcher les choses entre eux en étant impatient. Néanmoins, ses yeux trahirent ses envies, en se posant sur les lèvres pleines de Lou, à quelques centimètres de lui. Comment allait il pouvoir tenir sans l'embrasser à tout bout de champ ? Ou sans passer tout leur temps libre à s'embrasser sans s'arrêter ? Ca avait été tellement bon la première fois, Dom se demandait comment les gens en couple faisaient pour ne pas passer leur temps à faire ça. Il fronça des sourcils à la question de Lou et il posa sa main sur sa joue. "Toujours Lou, toujours." murmura t'il avant de sceller sa réponse avec un baiser. Il était plus assuré que les premiers, Dom gouta aux lèvres de Lou une par une avec douceur et envie, cherchant un moyen de se faufiler entre pour un vrai baiser. Il n'en avait encore jamais fait, juste des smack, rien de très spectaculaire, mais avec Lou, tout prenait un sens différent. Dom vint presser son corps contre celui du blond durant ce lent baiser, son bras passant dans le dos de Lou, sa main posée entre ses omoplates qui descendait lentement le long de sa colonne vertébrale. Il rompit leur baiser et posa son front contre celui de son meilleur ami, enfin non il n'était plus que ça maintenant, il était son petit ami. Le petit ami de Lou. "Ca fait longtemps que j'attendais ce moment...finalement, on peut remercier le froid pour ça." dit il avec un petit rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▵ deadly sins : 90
▵ faceclaim : jon kortajarena.
▵ copyright : rosie <3
▵ age : 28 yo.
▵ activity : success then failed writter.
▵ love interest : he never forgot his highschool love.


CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : 3/3 (free).
▿ relationships :
MessageSujet: Re: flashback, feeling alive (dom & lou)   Mar 18 Avr - 23:29

Louis se sentait bizarre, comme s'il ne pesait pas plus lourd qu'une plume. Il avait l'impression de flotter sur un nuage et d'être à des miles de cette réalité qui le clouait sur Terre. Il était tout agité aussi. Un paradoxe qui lui donnait une sensation étrange au bas du ventre. Il ressentait des papillons et ne voulait qu'une chose : qu'ils s'envolent. Mais son coeur battant la chamade les retenait d'une poignée de fer. Tout était nouveau pour lui. Ce approche, ce contact, ces baisers. Il en devenait fou. Encore plus fou lorsqu'il remarqua le regard de Dom posé aisément sur sa bouche. Le brun crevait de l'embrasser, on ne pouvait voir que ça dans la chambre. Ca fit un peu peur à Louis parce qu'il n'avait jamais vu quelqu'un le regarder de cette façon. Dom était le premier mec qui l'avait embrassé, voir tenu aussi près de lui. Il avait toujours su qu'il ne ressentait et ne ressentirait aucune attraction pour les filles, mais il n'avait jamais essayé de se rapprocher d'un d'entre eux, ayant trop peur de se faire rejeter et de vivre l'horreur au lycée. Il ne voulait passer le restant de sa scolarité à se faire insulter et porter une stupide étiquette sur son front partout où il trainerait. Son secret ne le pesait pas tant que ça. Certes, c'était difficile parfois de s'attacher à un gars et de savoir pertinemment qu'il ne ressentirait jamais ce qu'il ressentait lui. Lou avait supposé que c'était le cas pour Dom, le beau garçon, populaire et sportif. Il se souvenait l'avoir regardé joué du hockey sur glace juste pour s'imaginer faire parti de sa vie. Mais quand il avait été en sa compagnie, Louis avait ressenti cette distance qui les séparerait à jamais. Et pourtant, ce Dom, le voilà qu'il regardait ses lèvres avec envie, avec désir, et Louis en tomba complètement sous le charme. Quelqu'un dans ce monde l'aimait à ce point et c'était tout ce qui comptait à ce moment même. Le blond perdait la notion de temps, d'espace, parce qu'il n'était capable de voir que Dom et son corps qui se pressait de temps en temps sur le sien. Putain. N'est-ce qu'un rêve? Mais tout semblait si réel, si électrisant, douloureux et palpitant en même temps. Le baiser que lui donna Dom en retour fut des plus excitant. Louis sentit sa main se faufiler dans son dos et descendre, descendre... pour s'arrêter en chemin. Le baiser, si intense, s'arrêta lui aussi. Et Louis fit une petite grimace triste pour essayer de forcer la main au brun. Il voulait qu'il continue à se frayer des chemins sur sa peau, même recouverte de tissus. Il voulait explorer l'immensité de leur découverte. Jusqu'où iraient-ils? Jusqu'où pouvaient-ils bien se désirer? Y aurait-il des limites? La phrase de Dom acheva Louis qui se mordit la lèvre inférieure, essayant tant bien que mal de garder son souffle normal. "Comme quoi la nature est bien faite..." Il ne voulait pas ajouter un mot de plus. Tout ce qu'il désirait c'était sentir les lèvres perlées de Dom attaquées les siennes jusqu'à les souiller. Louis apprenait. Louis se couvait contre Dom, n'osait pas, ou du moins il lui arracha un petit baiser à la dérobée. C'était facile. Louis se croyait comme dans un film où il pouvait appuyer sur pause l'instant du baiser et revenir sans cesse en arrière. "Je suis content de t'avoir rencontré derrière le bâtiment de sport. Tu te rappelles? [Un rire s'échappa de sa petite bouche scellée] Tu m'avais vu fumer et tu as réclamé une taffe. Tu sais que j'ai cru que tu allais me balancer à la prof? Je ne te connaissais vraiment pas à l'époque." Pendant que Louis ressassait le passé, sa main gauche alla tripoter le rebord du haut de Dom et inconsciemment descendit jusqu'à effleurer son buste. Louis s'en rendit compte à un moment donné et rougit sur le coup, en levant sa main. Il se s'était jamais senti capable de faire un tel geste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▵ deadly sins : 48
▵ faceclaim : matthew daddario
▵ copyright : witchling
▵ age : vingt-huit ans
▵ activity : propriétaire d'un club burlesque
▵ love interest : noah, mais son coeur appartient toujours à lou

CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : 2/3 libres
▿ relationships :
MessageSujet: Re: flashback, feeling alive (dom & lou)   Jeu 20 Avr - 10:54

Dom ressentait avec force de nombreuses émotions, tellement qu'il s'y perdait. Il avait envie de tout à la fois : serrer Lou contre lui, l'embrasser, découvrir son corps, apprendre avec lui les choses de l'amour. Il avait ce fort désir en lui, qui recouvrait jusqu'à sa logique, jusqu'à sa patience. Jamais encore il n'avait ressenti ça pour quelqu'un, et il se demanda si c'était ce qu'un de ses frères voulait dire lorsqu'il lui avait parlé d'amour et de désir en parlant de sa première petite copine. C'était puissant et enivrant mais Dom essayait d'y résister, il ne voulait pas que Lou pense qu'il n'attendait que ça de lui, en bon stéréotype de sportif du lycée. Il savait qu'il devait être le dernier à ne pas avoir fait l'amour parmi son équipe, mais il s'en foutait. Lui il voulait que ça signifie quelque chose, il voulait que ça soit avec quelqu'un qu'il aimait et pas juste parce que tout le monde le faisait et que c'était un rite de passage. Il sourit au baiser volé de Lou, souhaitant qu'il dure plus longtemps. Les lèvres de l'adolescent étaient douces contre les siennes, tel un bonbon sucré. Il sourit lorsqu'il évoqua leur première vrai rencontre, derrière le bâtiment de sport pendant un cours. Dom avait remarqué Lou depuis si longtemps, mais jusqu'à ce moment, il n'avait pas trouvé le bon moment pour l'aborder, il ne savait même pas comment il allait faire ça. Il avait imaginé tout un tas de scénarios, plus nuls les uns que les autres, jusqu'à ce qu'il ne saisisse sa chance ce jour là. La meilleure décision de sa vie. "Je pourrais jamais oublier ce jour..." répondit il, cherchant de sa main celle de Lou avant de les lier ensemble. Le brun fut un temps distrait par la main de Lou sur son torse et il se mordit la lèvre avant de reprendre le fil de la conversation lorsqu'il retira sa main à son regret. Il avait aimé ce petit contact, il rêvait de plus. "Je dois t'avouer quelque chose je..." Il se mit à rougir un peu. "Je t'avais déjà vu...avant le cours mais je n'avais pas osé venir te voir. Je ne savais pas comment t'aborder, j'avais tellement peur si tu savais." Il serra la main de Lou dans la sienne, la posant sur son torse alors qu'il se calait un peu plus contre le brun. "Et je t'ai vu là et je me suis dit, c'est maintenant ou jamais, et si tu fais rien, tu le regretteras toute ta vie et puis...et puis nous voilà ici, toi et moi." Il releva son regard pour croiser celui de Lou et il vint quémander ses lèvres avec douceur et tendresse, apprenant sur le tas à tempérer ses envies. Il frotta son nez contre celui de Lou, se souvenant avoir vu ses parents en faire de même plus jeune. "Et je serais passé à côté de toi, à côté de tout ça, à côté de nous." murmura t'il contre ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▵ deadly sins : 90
▵ faceclaim : jon kortajarena.
▵ copyright : rosie <3
▵ age : 28 yo.
▵ activity : success then failed writter.
▵ love interest : he never forgot his highschool love.


CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : 3/3 (free).
▿ relationships :
MessageSujet: Re: flashback, feeling alive (dom & lou)   Sam 22 Avr - 16:56

C'était sa première fois. La première fois qu'il embrassait un garçon. La première fois qu'il partageait une certaine intimité avec quelqu'un (à part sa mère). La première qu'il venait à toucher un buste de cette façon là, comme s'il avait envie que Dom se déshabille et qu'il puisse découvrir ce qui se cachait derrière ce bout de tissus. Tout était si parfait. Tout était si... logique, tant pour le brun que pour Louis. Il avait l'impression qu'ils partageaient le même esprit. Ou peut-être était-ce parce qu'ils avaient trop fantasmé avant aujourd'hui l'un sur l'autre pour que leurs sentiments soient aussi intenses. Lorsque Dom lui rappela qu'il ne pourrait jamais oublier ce jour, Lou eut l'impression que son coeur fondit contre les parois de sa poitrine. Le brun avait un pouvoir sur lui, le pouvoir de l'émouvoir, de lui faire ressentir des sentiments inexplicable. C'était tout ce qu'il avait jamais imaginé ces dernier mois. C'était encore plus beau que ses rêves. Et le fait que Dom l'ait déjà remarqué avant même qu'ils ne se soient rencontrés officiellement, c'était encore plus euphorique qu'il ne l'avait pensé. Louis rougit encore plus en sachant toutes ses choses que Dom lui révélait. Il n'était pas conscient d'être un beau garçon, ni d'avoir un physique ou une âme que d'autres pourraient remarquer et tomber sous le charme. Il ne savait donc pas quoi dire, intimidé au plus grand haut point. Il n'y avait que sa main dans la sienne qu'ils calmait réellement. Ses doigts l'effleuraient d'une douceur encore inavouable. Mais Louis se sentait bête. Bête de ne pas pouvoir répondre des secrets aussi romantiques que Dom laissait échapper de sa bouche. Bête de ne pas pouvoir retourner le compliment. Parce qu'il ne s'était pas intéressé au sportif avant qu'il ne le rencontre face à face. Il ne l'avait pas vu de cette façon, car à quoi bon rêver à impossible? C'était le rapprochement qui l'avait mis en confiance, qui lui avait permis de tomber amoureux de Dom et d'imaginer toute sorte de choses.
Louis accepta juste le "presque" baiser de son petit-ami. Parce qu'il était bien son petit-ami maintenant, n'est-ce pas? Il y avait eu dans la voix et les paroles de Dom une certaine atmosphère qui portait à croire que tout ceci était trop intense pour ne pas qu'ils l'officialisent. C'était un amour d'antan. Un amour fort qui ne passait pas nécessairement par une partie de jambes en l'air, comme tout le monde au lycée semblait chercher. Non, c'était plus que ça. Et c'était tellement plus beau ainsi. "Dom... On. On est bien ensemble alors? Ça veut que... que j'suis ton petit-ami?" C'était posé sur un ton naïf et enfantin, comme s'il craignait un peu la réaction du brun. "Tu sais. Je suis allé voir tes matchs de hockey après qu'on se soit rencontré. Je n'ai jamais autant apprécié le sport de ma vie." Le blond lâcha un petit rire et enfouit son nez une fois encore dans le cou de Dom, un peu honteux.


Dernière édition par Lou Shepherd le Dim 30 Avr - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▵ deadly sins : 48
▵ faceclaim : matthew daddario
▵ copyright : witchling
▵ age : vingt-huit ans
▵ activity : propriétaire d'un club burlesque
▵ love interest : noah, mais son coeur appartient toujours à lou

CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : 2/3 libres
▿ relationships :
MessageSujet: Re: flashback, feeling alive (dom & lou)   Lun 24 Avr - 18:57

La question de Lou n'était pas surprenante, après tout, il était en droit de se demander ce que cela voulait dire pour eux, car clairement après tous ces aveux, ils ne pouvaient rester juste des amis, ils étaient bien plus que cela aux yeux de Dom. Il hocha donc la tête à sa question, un petit sourire étirant ses lèvres. Il n'avait jamais eu de vrai relation avant, il n'avait jamais été en couple, mais il voulait bien apprendre avec Lou, savoir ce que ça voulait dire, savoir comment on vivait quand on était en couple. "Oui Lou, tu es mon petit ami." répondit il avec une douceur dans sa voix. Il n'avait pas voulu évoquer tout ça plus tôt, parce qu'il ne voulait pas effrayer le brun, et surtout parce que tout ce qu'il avait vu à la télé jusque là indiquait de ne pas le faire. Mais il était soulagé qu'ils en aient parlé, qu'ils soient tous les deux d'accord sur ça. Dom ne se voyait plus être juste ami avec Lou, alors que clairement il avait autre chose en tête en ce qui concernait Lou. Dom ne put s'empêcher de dire à l'aveu de son petit ami, avant que ce dernier ne vienne cacher son visage dans son cou, une habitude que Dom découvrait et qu'il appréciait particulièrement. Ca lui permettait de sentir ses lèvres dans son cou et sa respiration qui faisait des petits frissons. Dom le serra contre lui en fermant les yeux, profitant de l'instant présent avec Lou. "Je me souviens t'avoir vu, j'attendais ce moment quand je rentrais sur la glace, savoir si j'allais te voir dans les tribunes ou pas...et j'étais heureux à chaque fois." dit il alors qu'il caressait distraitement la nuque de Lou sans vraiment s'en rendre compte. "Tu as déjà patiné Lou ? Je pourrais t'y emmener un jour où il n'y aura personne si tu veux, je pourrais t'apprendre si tu ne sais pas." proposa t'il en cherchant du regard les si beaux yeux de Lou. Ce dernier lui avait fait découvrir son monde tellement de fois, Dom voulait en faire de même avec lui, avec son monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▵ deadly sins : 90
▵ faceclaim : jon kortajarena.
▵ copyright : rosie <3
▵ age : 28 yo.
▵ activity : success then failed writter.
▵ love interest : he never forgot his highschool love.


CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : 3/3 (free).
▿ relationships :
MessageSujet: Re: flashback, feeling alive (dom & lou)   Dim 30 Avr - 1:43

Louis ne savait pas comment Dom allait le prendre. Il n'était pas le genre de mec à assumer ses conneries ou ses lubies. La plupart du temps, il les taisait et personne ne venait les déterrer. Il les gardait au fond de lui. Parfois, il lui arrivait de les allonger sur le papier, du bout de son stylo bic. Il n'en fallait pas beaucoup, à Louis, dans la vie, simplement son soi intérieur, du papier et de l'encre... puis, hop, le tour était joué, il pouvait continuer à vivre. Ce n'était pas non plus le genre de mec à vouloir s'ouvrir sur tout. Il n'a pas l'habitude de parler de ses sentiments et c'était pour cette raison qu'il ne s'était pas ouvert à Dom ce soir là. Il n'osait pas assez. Et peut-être qu'il allait manquer des choses dans sa vie à cause de se taire et d'attendre patiemment que tout passe, mais au moins il ne vivait pas dans le flou. Il savait à quoi s'attendre.
Ce ne fut que lorsqu'il entendit la réponse du brun que son coeur se relâcha d'une tension aigüe et qu'il put enfin de détacher de sa nuque au lieu de s'y cacher. L’aveu le fit trémousser et doucement rire, grand timide qu'il était. On aurait dit un enfant à la quête d'affection. Puis, Louis se rendit compte qu'il n'avait rien à y redire. Il n'y avait rien à ajouter et le petit silence passa comme sur des roulettes. Il avait l'impression que Dom le respectait, de ne pas être trop exubérant et sûr de lui. Le plus important, il avait l'impression qu'il le comprenait, qu'il savait quoi lui répondre, lui chuchoter et quand se taire et juste profiter du moment. Louis replongea alors dans la nuque du jeune homme et profita de chaque caresse qu'il pouvait lui prodiguer. Apparemment, il l'avait remarqué lorsqu'il s'était assis dans les tribunes, pendant ses matchs. Le blond rougit un peu sous le coup. Il a l'impression de vivre un conte de fée. Tout était si bien accordé, si bien encastré... c'était trop beau. Trop beau pour être vrai? Mais cette pensée néfaste s'envola rapidement de son esprit. "Non, je ne sais patiner." Il y avait dans sa voix un certain révélateur, comme s'il n'y avait pas pensé plus tôt et que c'était pourtant évident. Le fait de s'imaginer patiner sur la glace avec Dom fit naître un sourire sur son visage. "Mais j'aimerai beaucoup essayé! J'ai toujours eu peur de ce sport, mais à la fois c'est assez fascinant, surtout quand tu joues. Ça va tellement vite. Bon, j'avoue que, parfois, j'ai vraiment eu peur que tu ne tombes et ne te coupes quelque chose." Combien de fois Louis avait-il étouffé une exclamation sous ses paumes en se levant des tribunes lorsqu'il voyait un joueur de l'équipe tomber. A chaque fois, il pensait qu'il s'agissait de Dom et il ne pouvait pas se retenir de sentir son myocarde déraper pendant quelques secondes. Et puis, quand il voyait de qui il s'agissait, il pouvait enfin respirer normalement. Le sport que Dom pratiquait n'était pas de tout repos, au contraire, ça lui créait des frayeurs parfois. "Je suppose que c'est un des risques quand on est sportif... mais quand même, ça serait bête qu'il ne t'arrive quelque chose. Ce corps, je parie qu'il vaut des millions." Louis ne se rendait pas compte de ce qu'il débitait, sûrement un effet secondaire du bédot qu'il avait fumé. Ce ne fut qu'après plusieurs secondes que ses joues rougirent de plus et qu'il essaya de se cacher derrière ses mains plaquées à son visage. Il ne revenait pas de la référence qu'il venait de cacher, comme quoi ce serait bête de rayon ce corps de dieu. Mon Dieu. C'était marrant d'un côté, mais Lou ne pouvait s'empêcher d'être intimider par le fait qu'il puisse parler de ça, ensemble. Après tout, ça ne faisait que une heure qu'ils n'avaient partagé leurs sentiments l'un pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▵ deadly sins : 48
▵ faceclaim : matthew daddario
▵ copyright : witchling
▵ age : vingt-huit ans
▵ activity : propriétaire d'un club burlesque
▵ love interest : noah, mais son coeur appartient toujours à lou

CHASING SHADOWS ❃
▿ availability : 2/3 libres
▿ relationships :
MessageSujet: Re: flashback, feeling alive (dom & lou)   Mar 2 Mai - 14:40

Dom sentait que Lou avait besoin d'être rassuré. Lui était sûr de ce qu'il ressentait pour le brun, les sentiments, l'envie d'être avec lui, les pulsions adolescentes qui envahissaient son esprit alors qu'ils étaient collés l'un à l'autre, quoique il n'avait pas besoin de ça pour que son esprit vagabonde sur des rêves clairement pas pour tout le monde mais ça, il n'allait pas l'avouer tout de suite. Il savait que c'était trop tôt pour l'évoquer, et même lui n'était pas prêt. C'était bien joli de fantasmer sur la chose, mais y être confronté, c'était différent. Et Dom en avait en réalité peur, parce qu'il n'avait jamais fait ça, et qu'il se devait d'être à la hauteur, parce que c'était se mettre à nu aussi et s'offrir à l'autre d'une manière nouvelle et c'était donc ouvrir sa carapace encore un peu plus et se lancer, sans savoir où il allait atterrir. Mais ils n'en étaient pas encore là, au contraire. Ils en étaient à la découverte de leurs sentiments, à tester les limites et ça ne dérangeait pas du tout le brun qui était dans sa zone de confort là tout contre Lou, ce dernier dans ses bras. C'était comme si il avait toujours eu sa place dans ses bras, comme si leurs corps étaient faits pour être ainsi imbriqués l'un avec l'autre. C'était tout naturel et Dom, il aurait pu s'endormir avec Lou dans ses bras. Un sourire étira les lèvres de Dom à la réponse de Lou, il ne savait pas patiner et Dom était ravi de pouvoir le lui apprendre. Il s'imaginait déjà virevoltant sur la glace avec lui, en terminant avec un baiser pour se réchauffer. Ce serait un rendez vous de rêve. Dom cependant ne s'attendit pas à la suite, que Lou s'était inquiété lorsqu'il lui arrivait de tomber. Le hockey était un sport dangereux et violent, même au lycée. Le brun ne comptait plus les blessures, les bleus et coupures après des matchs. C'était le lot de tous les joueurs, et même s'il était gardien, il n'était pas à l'abri de quelques blessures lui aussi. Il resserra son étreinte sur Lou, comme pour le rassurer et lui montrer qu'il était là et qu'il allait bien. "Le hockey...c'est comme ça. C'est un sport de contact, mais t'en fais pas, on a de quoi se protéger." répondit le brun avec un petit clin d'oeil. Heureusement ils avaient leur combinaison, mais même avec ça, un coup était douloureux. Dom leva sa main pour caresser la joue de Lou, du bout des doigts lorsqu'il reprit la parole, parlant de son corps qui devait valoir des millions. Dom se mit à rougir, malgré lui. Il se savait beau garçon mais pas à ce point là. Il tourna la tête pour regarder son petit ami et remarqua qu'il rougissait aussi. Il eut un petit sourire et approcha son visage du sien. "Tu crois ? Tu trouves qu'il...qu'il pourrait valoir des millions ?" demanda t'il en s'arrêtant à quelques centimètres des lèvres de Lou. Il vint poser ses lèvres sur les siennes, pour un tendre baiser de quelques secondes avant de se reculer un peu. "Ca je n'en sais rien, je ne pense pas poursuivre ma carrière après enfin...je sais pas trop. Mais ce dont je suis sûr, c'est que ça..." reprit il en passant sa main dans les cheveux de Lou, "...ça vaut des millions, pour sûr." dit il en faisant référence à son esprit brillant. Il l'embrassa encore, de petits bisous sur ses lèvres, comme s'il goutait une friandise. Il reposa ensuite sa tête contre le pouf et regarda Lou, un sourire sur ses lèvres. "On est bien tous les deux comme ça...j'aimerais que ça ne s'arrête jamais." dit il en plongeant son regard noisette dans celui de son petit ami. Il ne savait pas trop pourquoi, mais il était persuadé que Lou était son âme soeur, l'homme de sa vie. C'était quelque chose dont il était certain, sans pouvoir l'expliquer, comme si son coeur, savait quelque chose que lui même ignorait encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: flashback, feeling alive (dom & lou)   

Revenir en haut Aller en bas
 

flashback, feeling alive (dom & lou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
all we do. :: let's f*ck up in toronto :: west :: residences-